Index

Lanceurs
spatiaux

Véhicules
suborbitaux

Centres de
lancement

English


Les fusées Monica

Monica I Monica I

En vue de l'année Géophysique Internationale, le CASDN (Comité d'Action Scientifique de la Défense Nationale) avait commandé en 1952 à la DEFA (Direction des Etudes et Fabrications d'Armement) l'adaptation de 15 fusées Véronique du LRBA. Malheureusement, au début 1954, la situation politique et financière de la France imposa de sévères restrictions du budget, et la DEFA dut arrêter temporairement ses travaux sur le programme Véronique.
Pour satisfaire les demandes des scientifiques, le CASDN proposa de confier l'adaptation d'une fusée à propergol solide, plus petite et moins chère, à la société ATEF (Association Technique pour l'Etude des Fusées).

A la fin des années 1940, la SEPR avait étudié une petite fusée météorologique désignée SEPR 35. Ce devait être une fusée à 3 étages à poudre qui utilisaient les propergols disponibles à cette époque. Le booster (propergol SD) devait fournir 450 daN pendant 3 secondes et les étages supérieurs (propergol APK) 50 daN pendant 15 et 5.5 secondes respectivement.
Quand le premier propergol composite français (Plastolite) est devenu disponible en 1952, le Service des poudres et la SEPR ont considéré son utilisation pour propulser cette fusée météorologique. La nouvelle version, construite par la société ATEF (dirigée par Robert Pilorget, un ancien ingénieur de la SEPR) devait comporter trois blocs utilisant des propergols modernes : Mélanie, Théodore et Oreste, dont les noms formaient l'acronyme METEO.

En 1954, l'ATEF reçut une première commande du STAé (Service Technique de l'Aéronautique) pour 50 fusées ATEF-14. Cet engin conservait la silhouette ainsi que les empennages de l'ancienne fusée météorologique SEPR 35. C'est lors de la troisème campagne de tirs, réalisée en juin 1955, que la fusée fut baptisée Monica.
Les missions envisagées par le CASDN nécessitaient cependant l'emploi de fusés plus puissantes que les versions d'origine. Quinze exemplaires de Monica appartenant à ces nouvelles versions (Monica IV et V) dotées d'étages supérieurs plus larges furent commandés en 1956.

Toutes les Monica ont été développée à partir d'un petit nombre de blocs de propergols. Les propulseurs utilisés présentaient un diamètre de 160 mm (Mélanie, Prosper) ou 130 mm (Théodore, Oreste). Par exemple :
- Monica I: Mélanie-Théodore-Oreste,
- Monica II: Mélanie-Théodore-Theodore,
- Monica III: 2Mélanie-Prosper-Theodore,
- Monica IV: Mélanie-Prosper-Prosper (ou 2Mélanie-Mélanie-Prosper),
- Monica V: 2Mélanie-Prosper-Prosper.

Le programme de fusées Monica a rencontré de nombreuses difficultés pendant son développement. Ces fusées présentaient un rapport longueur/diamètre qui les rendait instables. De plus, malgré l'introduction de versions améliorées, les performances affichées (charge de 15 kg) ont rapidement été considérées comme insuffisantes.
Quand les Véronique ont repris leurs vols (1959) et qu'une nouvelle famille de fusées à propulsion solide a été développée pour le CNET par Sud-Aviation (1961), le programme Monica a été définitivement abandonné. Le bloc Mélanie du premier étage des Monica a néanmoins poursuivi sa carrière quelques années pour propulser des fusées fumigènes (ATEF-64), des cibles (ATEF-72), des fusées amateur (ATEF-74) et des étages supérieurs d'engins de l'ONERA (Daniel, Antarès, Bérénice).

Tableaux
a/ Caractéristiques des propulseurs utilisés
b/ Caractéristiques des fusées Monica
c/ Représentation schématique des fusées Monica
d/ Lancements des fusées Monica
Liste d'après Hervé Moulin et Philippe Varnoteaux


a/ Caractéristiques des propulseurs utilisés
TypeLongueur
(mm)
Diamètre
(mm)
Masse propergol
(kg)
Impulsion totale
(daNs)
Durée combustion
(s)
Melanie 106516015 31005
2Melanie*217016030 62005
Prosper 118016023.5470010
Theodore 815 1309.4 180010
Oreste 490 1303.6 680 8
* La désignation exacte du bloc Melanie "long" (masse de propergol double) n'est pas connu


b/ Caractéristiques des fusées Monica
TypeIIIIIIIVV
Longueur (mm) 30503375484551156270
Masse totale (kg)62 71 118 123 154
Masse charge (kg)15 15 15 15 15
Altitude max (km)53 103 145 94 160
* La longueur totale des fusées dépend de la longueur de la pointe et de la présence ou non d'un caisson parachute.


c/ Représentation schématique des fusées Monica Serie Monica


d/ Lancements des fusées Monica
Liste en cours d'élaboration (certainement incomplète) - Toute information ou correction est bienvenue
DateNbrTypeSiteUtilisateur
Feb 1955?ICBEessais
Mar 1955?ICBEessais
Jun 1955?ICBEessais+Vassy
Oct 1955?ICBEessais
Jan 19564ICBEessais+Vassy
May 1956≥2IIDLessais+Vassy
Feb 1957≥2?IDLVassy
May 1957≥2?IDLVassy
Oct 1959≥2IV,VIDLVassy
Feb-Mar 1960≥2IV,VHMGVassy
Jun 19602?VHMGVassy, Blamont
Feb 19611?V?Vassy
Jun 19611?V?Vassy
Note 1: CBE: Colomb Bechar; IDL: Ile du Levant; HMG: Hammaguir


Sommet
de la page

Lanceurs
spatiaux

Véhicules
suborbitaux

Centres de
lancement

English


Adresser commentaires, corrections ou questions à Jean-Jacques Serra <JJ.Serra@wanadoo.fr>